Loisirs et découvertes

Quelques liens utiles

Cliquez sur les photos pour en savoir plus

Tourisme Bergues

Tourisme Dunkerque Flandres_Côté d'opale

Tourisme Cassel
village préféré des français 2018

Tourisme Pays de Saint Omer
Marais Audomarois


Sur place

Carousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel image

Le jardin de La Cabarette

Vous pourrez profiter d'un moment de détente dans le grand jardin, des transats sont à disposition, ainsi que plusieurs salons de jardin.

# Nouveauté Juillet 2020 : un terrain de pétanque (ou molky) a vu le jour !

Nos amis les animaux sont les bienvenus en toute sécurité (le jardin est clos).


Ina, adorable et très calme bouvier bernois vous accueillera sur place. Très discrète, vous oublierez vite sa présente et vous amuserez à la trouver (malgré sa taille) dans le jardin arboré et fleuri de la Cabarette.

En vous promenant dans le jardin, gardez l'oeil ouvert, il y a toujours un petit détail déco autour de vous !

Carousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel image

Crochte, le village

Village en Flandre Maritime, à six kilomètres de Bergues, sur la très ancienne voie qui suit le coteau bordant la plaine : le Looweg (LOO=bois en francique).

Très calme, Crochte accueuille moins de 700 habitants.

Vous pourrez flâner autour de l'église ou vous échapper dans le parc du Looweg, 15 000 m2 ouvert au public : lieu de promenade, de détente et de loisirs (city-parc).

Carousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel image
Carousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel image

BERGUES, bienvenue chez les Ch'tis

Dans la plaine flamande, à 9 km des plages de Dunkerque - Malo-les-Bains, à 15 km de la frontière belge et à 40 km du débouché du tunnel sous la Manche, Bergues vous ouvre ses portes…

Petite cité de caractère, encore entièrement corsetée de remparts et blottie au pied de son beffroi, classé au patrimoine mondial de l'humanité, et de la colline qui lui a donné son nom, Bergues Saint-Winoc est une de ces villes flamandes sur les quelles le temps semble n’avoir pas d’emprise. La richesse de son patrimoine, sa gastronomie et son environnement sauront retenir le touriste de passage dans " l’autre Bruges des Flandres "…

Comme au temps jadis, la ville est rythmée au son de son carillon qui égrène tous les quarts d’heure ou quand il sonne de ses 50 cloches pour le marché du lundi matin ou les fêtes traditionnelles comme :

  • le carnaval (dimanche de la mi-carême),

  • les Rameaux (importante foire agricole le dimanche avant Pâques),

  • le Feu de la Saint Jean (fin juin)

  • ou lors de la Nuit du Miroir aux Alouettes, anno 1585 (Spectacle nocturne, fin avril et début octobre).

Tous les styles de restaurations présents à Bergues sauront vous offrir les spécialités locales comme le Fromage de Bergues, la saucisse de Bergues ou le Potsch’vleech, arrosés comme il se doit d’une bonne bière du pays.

A proximité immédiate de Bergues, c’est la découverte de la Flandre, de ce plat pays où fleurissent ces gros bourgs aux murs de briques et leurs gigantesques églises, de cette terre que sillonnent canaux et watergangs, et dont les chemins jalonnés de chapelles ou de petits ponts, conduisent encore parfois jusqu’à quelques moulins ou quelques tavernes…

Nouveau ! Un circuit de visite qui permet de faire revivre les trois semaines et deux jours de tournage du film de Dany Boon à Bergues.

A proximité

Carousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel image
Carousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel image

Entre mer et vent

Explorer notre littoral, c’est avant tout se balader sur les jetées, flâner le long des quais… mais c’est aussi prendre la barre d’un voilier, s’essayer aux sports de glisse, arpenter les réserves naturelles des Dunes de Flandre ou simplement prendre le temps d’écouter la mer…

Les plages qui bordent la côte sont impressionnantes tant elles sont longues et larges à marée basse. Paradis des fans de glisse, les spots de kitesurf, windsurf ou encore de char à voile vous promettent de bons moments. Par tous les temps et en toutes saisons, l’air vivifiant du large fait le bonheur des randonneurs et des marcheurs en mer.

De Dunkerque à Gravelines, nos 5 stations balnéaires sauront vous plaire. 5 plages avec chacune son ambiance : Petit-Fort-Philippe, la “familiale”, Malo-les-Bains, “la plus belle des plages du Nord”, Leffrinckoucke, “la naturelle”, Zuydcoote “la sauvage” et Bray-Dunes, “la septentrionale”.

Vous n’avez plus qu’à trouver la vôtre...


Et si vous souhaitez vous échapper un peu plus loin, la Côte d'Opale vous offre des paysages incontournables.

Découvrez le charme de la Côte d'Opale avec le Cap Blanc-Nez et le Cap Gris-Nez qui forment le Grand Site des Deux-Caps reconnue pour la beauté de ses paysages, ses plages de sable fin, ses nombreux chemins de randonnées, villages de pêcheurs tels que Audresselles , Ambleteuse , Wissant et ses cités de caractères.

Carousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel image

Visiter Lille

Zoom sur quatre sites incontournables de la capitale des Flandres :

La reine des citadelles, œuvre de Vauban

Pièce maîtresse du pré carré protégeant la frontière, la citadelle a été bâtie par Vauban après la conquête de Lille, en 1667, par Louis XIV. Chaque angle de ce pentagone est défendu par un bastion saillant.

La Grand’ Place, lieu de rendez-vous

Son nom officiel est la place du Général-de-Gaulle (né à Lille en 1890). En général, on se donne rendez-vous sur la Grand’ Place, un lieu à la fois historique, commerçant et culturel. Elle est au coeur de la grande braderie, les 31 août et 1er septembre.

Le plus haut beffroi du Nord, tout un symbole

L’hôtel de ville a été construit entre 1924 et 1932, en béton armé et parements de briques. Mais ses pignons triangulaires respectent le style flamand. Le beffroi, symbole des libertés municipales, culmine à 104 mètres.

Le Vieux-Lille , un quartier aux façades colorées

Ce quartier aux nombreuses rues pavées, né au Moyen Age, se distingue aujourd’hui par ses maisons flamandes du XVIIe siècle ornées et colorées, aux décors flamboyants de brique et de pierre. Le Vieux-Lille est aussi resté populaire, jeune et festif.
Carousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel image

La Belgique vous ouvre ses portes :

Bruges, Bruxelles, Anvers, Gand, toute la Belgique à 2 pas de la France


Evénements locaux

Carousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel image

La Carnaval de Dunkerque

Entre Février et Avril chaque année

Les origines du carnaval dunkerquois remontent au début du xviie siècle. Les armateurs offraient aux marins-pêcheurs, avant de partir pour 6 mois de pêche à la Hareng en Islande, un repas et une fête (la « Foye »), ainsi que la moitié de leur solde. Beaucoup d'entre eux ne revenaient pas toucher l'autre moitié (perdus en mer, naufrage, ...) laissant femmes et enfants sans rien au Courghain. De la foye naîtra la « Visschersbende » (bande des pêcheurs en flamand). Elle se déroulait à l'origine entre le lundi gras et le mercredi des cendres marquant le début du Carême, ce qu'on appelle les 3 joyeuses Carnaval dunkerquois.


Le carnaval de Dunkerque est l’ensemble des festivités qui ont lieu dans l’agglomération dunkerquoise aux alentours de Mardi gras. On distingue :

  • les bandes : les carnavaleux défilent dans les rues derrière la musique (la « clique »), conduite par un tambour-major.

  • les bals : les carnavaleux se retrouvent la nuit, dans les grandes salles de l'agglomération, pour faire la fête, en mêlant chansons carnavalesques et musique contemporaine, au profit d'associations (les corsaires…).

C'est aussi à cette période que l'on peut entendre parler le patois dunkerquois de façon très appuyée.